Comparatif des vélos électriques

11/02/2019

Quel vélo électrique choisir ?

Avec ce comparatif des vélos électriques, choisissez le vélo à assistance électrique qui vous convient, à travers des critères aussi différents que le type, la taille, le poids, l’autonomie ou la vitesse maximale que vous pouvez atteindre. Voici les principaux critères qui président au choix d’un vélo électrique.

Trois grands types de vélos électriques

Pour schématiser, il existe trois grandes classes de vélos électriques :
1. Le vélo électrique de ville dont l’atout premier est le confort. Doté d’une selle confortable et d’une bonne assise, il est à privilégier si vous effectuez de longs trajets en milieu urbain, que ce soit pour vous rendre au travail ou profiter de balades en ville ou en zone semi-urbaine et chemins carrossables.
2. Le vélo électrique pliant est parfait si vous comptez emprunter plusieurs moyens de transport. Son poids léger et sa maniabilité vous permettent de prendre le train ou le tram dans de bonnes conditions. Privilégiez un modèle qui se plie rapidement et qui reste confortable. N’hésitez pas à le tester avant d’acheter.
3. Le vélo électrique orienté sport est souvent un VTT à assistance électrique. Avec un VTT semi-rigide ou tout suspendu, taillé pour les chemins et sentiers escarpés, vous n’aurez plus besoin de mettre pied à terre à chaque montée ou dévers un peu physique. L’impulsion électrique vous aidera à rester en selle.

Le poids

Outre le type de vélo électrique, le poids est un critère important. En règle générale, un vélo à assistance électrique sera plus lourd que son équivalent classique, présence de la batterie oblige. En moyenne, ce type de moyen de transport pèse près de 20 à 25 kg. Le cadre, la batterie et les roues constituant plus de la moitié du poids total. Ce dernier constitue un critère dans trois cas principaux :
1. Si vous devez souvent transporter votre vélo dans le coffre d’une voiture ou pour monter à bord d’un moyen de transport urbain.
2. En cas de panne de batterie. Si vous devez pousser le vélo plusieurs kilomètres, le poids va être un frein conséquent.
3. Si vous avez misé sur le vélo sportif électrique et que vous êtes en quête de performance, notamment en VTT de descente. Sachez toutefois que poids et puissance de la batterie sont souvent corrélés. Généralement, plus un vélo à assistance électrique est lourd, plus la puissance du moteur est élevée et plus la vitesse maximale augmente. Par ailleurs, un vélo au poids important (entre 20 et 25 kg) vous assistera à 100% en montée, tandis qu’un modèle plus léger impliquera un effort plus conséquent.

La vitesse maximale

Pour choisir la vitesse maximale adéquate, plusieurs critères sont à considérer :
1. Votre utilisation : en ville, un vélo affichant une vitesse maximale de 20 km par heure est largement suffisant en raison du trafic et des multiples ralentissements. Une vitesse comprise entre 25 et 35 km par heure est adéquate pour des trajets domicile-travail de dix à quinze kilomètres par jour, ainsi que des promenades régulières en milieu semi-urbain.
2. Si vos parcours réguliers s’effectuent sur des terrains en pente, vous aurez tout intérêt à opter pour un vélo avec une batterie puissante et qui offre donc une vitesse maximale élevée.
3. Mesurez bien le rapport poids du vélo et vitesse maximale. En clair, vous pourrez difficilement disposer d’un vélo à assistance électrique qui allie légèreté et vitesse élevée.

L’autonomie de la batterie

D’abord, retenez que le niveau d’autonomie de la batterie dépend fortement du type d’utilisation que vous faites du vélo électrique. Si vous multipliez les ascensions et que vous roulez souvent à la vitesse maximale, la batterie se videra plus rapidement. En moyenne, cette autonomie est de 50 kilomètres. Pour connaître la durée de fonctionnement, sans recharge, de la batterie il faut mettre en rapport la puissance de la batterie et sa capacité :
1. Une batterie dotée d’une puissance de 250 watts et développant 100 watts à l’heure bénéficie d’une autonomie estimée à 20 kilomètres.
2. 40 kilomètres pour une batterie délivrant 200 watts à l’heure.
3. Et 60 kilomètres pour une batterie d’une capacité de 300 watts à l’heure.

Le vélo électrique pliant : le bon choix en ville ?

Et si le vélo électrique pliant était la bonne option en ville ? Léger, maniable et doté d’une bonne autonomie, il semble être le candidat idéal.

Un format compact et un poids plume.

Côté poids, le vélo à assistance électrique pliable atteint rarement les 20 kg. Il oscille plutôt entre 9 et 18 kg pour les plus lourds. Il doit être facile à plier et à ranger dans un espace restreint : coffre de voiture, de camping-car, dans un train ou encore dans un appartement doté de petits espaces. Cet aspect pratique ne doit pas vous faire négliger la solidité du vélo qui doit pouvoir résister dans le temps et également supporter votre poids.

Une grande maniabilité

Le vélo à assistance électrique pliable doit aussi être maniable et doté de freins performants, pour pouvoir s’arrêter efficacement en ville et notamment effectuer des freinages d’urgence. La plupart des fabricants équipent leur matériel de freins à disque qui permettent un freinage quasi instantané. A privilégier donc.

Une forte autonomie et une recharge rapide

Poids léger ne signifie pas faible autonomie. En moyenne, vous pourrez parcourir entre 20 et 30 kilomètres sans recharger. En fonction de votre utilisation, ce chiffre peut varier. La rapidité de recharge est également un aspect à considérer. En trois – quatre heures en moyenne, la batterie d’un vélo électrique pliable peut être rechargée. Elle se branche simplement sur le secteur et vous pourrez donc aussi bien régénérer le moteur de votre vélo chez vous, qu’au travail ou sur une borne de recharge publique.

Rémi
Blomme

Community Manager

All posts